4- Travailler aux Etats-Unis de la recherche d’emploi au Sponsoring

work_text_typography_creativity_desktop_1840x1232_hd-wallpaper-1161907

 

A celui qui me lit….

 

La solution la plus simple pour partir aux Etats-Unis, techniquement, c’est de trouver du travail. Ben oui ! Vous postulez, vous passez un entretient, ils vous prennent, vous sponsorisent et vous partez, avec ce que vous avez de côté pour vous payer le déménagement !!! Simple non ?

Sauf que…ben…c’est un peu plus compliqué. En fait c’est carrément compliqué. Bon, on va même le dire franchement c’est même quasi impossible. Si vous avez lu le récit de mes aventures, vous verrez, c’est vraiment super hard. Je vais pas dire impossible parce que je crois pas à l’impossible….Mais va falloir vous accrocher.

Pourquoi ? Car la loi américaine est très claire : pour embaucher un étranger, faire un « sponsoring », donc la demande pour vous du visa H1-B, l’entreprise doit prouver que vous ne volez pas la place d’un américain, donc que vous avez plus de qualifications que toutes les personnes qui ont postulés ou que vous possédez un truc en plus qui fait de vous LE killer et LA personne à embaucher. De plus, l’entreprise doit devoir débourser de l’argent pour le Visa (1000 $) et vous garantir un salaire et des avantages sociaux supérieur à vos collègues de même niveau. Donc faut vraiment que vous en valiez la peine.

Tous nos contacts là bas nous ont dit que chercher du travail aux USA de l’étranger et en trouver relève du miracle, ou alors il faut avoir vraiment LE don LA qualification recherché. Malgré tout, je vous encourage a essayer parce que après tout, on ne sait jamais. Vous avez peut-être le truc recherché, la qualification de plus, et vous avez peut être de la chance (et ça compte).

Voici comment chercher du travail aux Etats-Unis.

 

La Préparation.

Tout d’abord, chercher du travail commence avec la base : un CV (resume) et une lettre de motivation (cover letter). Les américains, contrairement en France, demande à ce que le candidat soit force de proposition, originale, et qu’il montre qu’il est le meilleur. En Europe, faut pas trop se la raconter, faut rester humble. Là bas, il faut prouver par A+B que vous valez mieux qu’un autre.

Alors déjà, faites un CV qui déchire. Je vous conseil de prendre un « template », c’est un model de CV a remplir, soit sur photoshop, soit sur word. Et vous en trouvez des super beaux et des super originaux.  Vous téléchargez le model, et ensuite vous y mettez vos infos Voilà les sites :

Vous avez votre model de CV et votre cover letter? Super. Maintenant les règles essentiels :

  • pas de photo
  • pas de dates de naissance
  • pas d’âge
  • pas de reference à une vie familiale (marié enfant etc…)

C’est INTERDIT ! sinon c’est discriminatoire et votre CV sera refusé.

Un autre conseil : faites les documents en anglais Et en français. Vous allez forcément postuler en mettant en avant votre atout : vous êtes bilingue. Donc vous risquez de postuler pour des boites françaises. Franchement, ça prend 1h de plus mais ça vous évite de le faire en urgence.

 

Et pensez à faire au minimum 3 REFERENCE LETTERS, à savoir 3 courriers écrits par des anciens employeurs à vous qui disent à quel point vous êtes une personne extraordinaire, croisement de Bill Gates Steve Jobs et Nagui, que vous faites le meilleur gratin de choix fleurs au monde, et que quand on vous engage, le soleil brille plus haut, le café est meilleur et tout le monde chante et danse dans l’entreprise ».Vous devez avoir 3 lettres qui…allez on peut le dire : vous lèche le cul à en voir votre squelette ! Les américains font confiance : si des gens disent du bien de vous, c’est que vous êtes une bonne personne (et vous êtes une bonne personne, d’ailleurs je vous trouve superbe aujourd’hui. C’est quoi que vous avez mis sur vos cheveux ? du Jojoba ?)

 

Vous avez votre CV ? Votre reference Letter? Votre cover Letter ? en anglais et en français ? OK, vous êtes bon on continue.

 

Les Sites Obligatoires pour chercher du travail aux USA

 

Pole emploi international :

http://www.pole-emploi-international.fr/www.eei.com.fr/eei/accueil.jsp

Pole emploi international ! Et oui, ça existe, je l’ai découvert en allant bêtement à pole emploi et en leur demandant du travail à New York. Vous créez votre profil, y mettez votre CV et votre cover letter, et une fois le dossier accepté , vous avez accès aux offres mondial (au cas où vous trouvez le job de vos rêves au Canada ou en Chine). Le gros avantage c’est que vous tombez à coup sûr sur des entreprises cherchant à faire venir des gens. Donc si vous trouvez un poste auquel vous pouvez postuler : c’est Jackpot.

 

Monster.com

http://home.monster.com/home/   Le paradis du travail ! C’est ici que tout ce joue. Remplir son profil est long mais une fois rempli vous avez accès à des milliers d’offres par jour, et les entreprises ont accès à votre profil. Vous pouvez créer jusqu’a 5 alertes, 5 CV et 5 cover letters différentes (pourquoi 5, j’en sais rien)  Faites gaffe par contre, des fois vous tombez sur des annonces qui vous renvoie sur d’autres sites et vous allez passer vos journées à remplir des profils encore des profils…. c’est long.

 

Linkedin : 

https://www.linkedin.com/   En France , Linkedin c’est les mails relou que vous recevez de la part de vos copains qui eux y sont et qui veulent que vous les rejoignez, tellement relou que c’est dans vos spams. Aux Etats-Unis par contre : c’est une institution ! à tel point que certains sites utilisent votre profil linkedin pour postuler (vous avez juste à donner vos identifiants, et votre CV linkedin est automatiquement rempli dans les cases et vous postulez en 5min au lieu d’une heure). Linkedin c’est la preuve que vous avez du réseau …et surtout : c’est un moteur de recherche super pour de l’emploi. Vous pouvez postuler et ensuite suivre l’entreprise, vous pouvez (si vous payez) faire passer votre candidature sur le dessus de la pile et surtout : vous savez combien vous êtes à postuler. Linkedin, franchement j’étais contre, et maintenant j’ai l’application sur mon telephone et je modifie mon profil au moindre changement.

Carreer Builder

http://www.careerbuilder.fr/    Vraiment efficace si vous cherchez des métiers classiques. L’avantage c’est que vous pouvez savoir quand l’employeur a vu votre CV, combien de personnes ont postulés, et des pourcentages sont émis sur les postulants (combien de bac +4 etc…) Très bien fait.

 

Schoolpsring

https://www.schoolspring.com/   Celui là je le met, mais il est très particulier : c’est pour être prof. Mais par contre c’est LA reference en matière d’emploi our être prof : toutes les écoles, collèges lycée passe par là. Une fois votre profil créé vous pouvez postuler à pleins d’annonces. Attention : mettez de bonnes références : les personnes que vous mettez seront régulièrement contactées par des employeurs potentiels.

 

Et après ?????

 

Et après bonne chance ! Et vraiment c’est sincère ! Si vous lisez mon aventure sur ce blog, vous verrez que j’y suis pas arrivé, et qu’a raison de 15 annonces répondues par jour, soit plus de 2000 annonces en 8 mois, j’ai eu une 15ène de réponses négatives et 3 potentiellement positives qui se sont avérées négative quand je leur ai rappelé que je vivais en France. Comme je vous l’ai dit : c’est quasi impossible, ça veut pas dire que c’est pas faisable. Ce qui m’a fait abandonné, c’est justement le nombres de personnes qui m’ont répondu « si vous étiez sur place, ça serait différent ».   Ben oui ! Le sponsoring c’est rare, mais s’ils peuvent prouver que vous êtes La personne qualifiée et que vous êtes sur place donc que vous pouvez commencer tout de suite, c’est pas pareil que de justifier d’embaucher quelqu’un et d’attendre 2 mois qu’elle déménage. Sur place, c’est pas pareil. Donc je suis allé sur place par un autre moyen, le prochain chapitre de cette section : le stage.

 

 

A celui qui m’a lu

 

 

Rémy.S

 

 

LEGO Toy At Work HD Wallpaper

Publicités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :