Quand tu viendras nous voir…

 

A Celui qui me lit…

Je m’excuse. J’avais promis de t’écrire toutes les semaines mais là  tout va trop vite. Du matin jusqu’au soir nous nous battons pour réaliser notre rêve, pour arriver à rester ici… Et c’est juste très très compliqué. Nous sommes dans les derniers mètres d’une course d’endurance commencé il y a plus de 2 ans. Forcément les derniers mètres sont les plus difficiles, et notamment parce qu’on aperçoit la ligne d’arrivée. Elle est là, il manque pas grand chose… Elle est là, on peut presque la toucher et c’est à la fois excitant et frustrant de savoir qu’on y est presque, mais qu’il faut encore donner, encore se défoncer….ne rien lâcher. C’est ça, ne rien lâcher. Alors cette semaine, je vais m’amuser avec le temps, et je vais te raconter ces 2 dernières semaines….au futur. Pour te dire ce qu’on fera quand tu viendras nous voir.

Quand tu viendras nous voir on aura changé d’appartement. Là, ça y est, il ne nous amuse plus. Je ne mettrai pas de photos parce que pour le moment j’ai pas envie de le voir, j’ai pas envie que tu me vois dedans, j’ai pas la force et le second degré pour en rire… je le prendrai en photo à la fin quand on le quittera pour là, en rigoler avec toi. Mais là en plus depuis 10 jours on a une souris que j’espère désespérément attraper car les proprios ne me croient pas  (pour eux c’est impossible). Alors je vais l’attraper la prendre en photo et me faire offrir une réduction sur le loyer. Là, ça y est on est arrivé au bout du quartier super loin,  de ce trou à rat (sans mauvais jeu de mot). Sandrine est en train d’en chercher un autre. C’est tout aussi difficile que la première fois, mais là nos conditions de vies jouent sur le moral donc il faut qu’on déménage au plus vite. Quand tu viendras nous voir, ça sera dans notre nouveau chez nous. ça sera peut être de la même taille, mais toujours mieux. Et maintenant qu’on connait New York, c’est plus simple pour la recherche :  on sait ce qu’on veut, ce qu’on peut avoir, et où on veut habiter.

Quand tu viendras nous voir si t’es comédien je t’emmènerai sur la 40th Street à hauteur de Time Square pour aller dans LA boutique spécialisé en théâtre : le Drama Bookshop. Ici la règle est simple : une pièce jouée est forcément éditée (je sais, ça fait rêver). Ici, tu trouveras toutes les pièces, les partitions des comédies musicales… et si tu cherches du travail. Quoi ? En France tu galérais à chercher les nos et adresses des agents artistiques, pour savoir exactement à qui il faut écrire ? Ici rappelle toi, tout le monde à sa chance, alors fait comme moi, et achète ça :

20160309_183220

400 etiquettes d’agents prêts à poster

Pour 22 dollars se sont les contacts des agents artistiques classés pare genre…. avec nom et adresse sur étiquettes ! Tu as juste à prendre l’étiquette, la coller sur l’enveloppe, suivre les recommandations des photos livrées avec…et à envoyer. Postuler comme comédien n’a jamais été aussi simple. J’attends mes 300 CV et photos qui devraient arrivé par la poste (gentiment fait de France par ma copine Magali que j’embrasse par ailleurs). Et ensuite je postule. Alors quand tu viendras nous voir je t’emmènerai dans cette boutique et ça se trouve, je te présenterai mon agent. Qui sait ?

Quand tu viendras nous voir je t’emmènerai à Union Square qui est maintenant ma place préférée de New. On y passe tous nos week end !

20160319_124601

Union Square vu du 3ème étage d’une boutique

Le samedi, y’a un marché bio. Tout au bout, y’a une librairie de dingue de 3 étages. Un parc pour les enfants, des restaurants tout autour. Et surtout, y’a des joueurs d’echecs. J’ai joué avec l’un d’entre eux ce week end. Le gars s’appelle « T.C » et pour 3 dollars, j’ai joué avec lui. Enfin, pour 3 dollars, il m’a mit la branlé du siècle. Mais comme on a bien parlé il a passé une heure a me donner des conseils. C’était passionnant de prendre un cours d’échec en plein milieu de cette place. Je lui ai promis de repasser et de le battre. Quand tu viendras nous voir, on ira jouer contre « T.C » et tu m’aideras à lui mettre une misère.

Et si tu joues pas aux echecs, on ira à l’ouest de la place dans un magasin de bonbon à la Willy Wonka. Cher, mais….disons que le cadre est là pour te pousser à la consommation… et ça marche ! Dans cette boutique tu redeviens un enfant de 5 ans. Là en plus,c ‘est Pâques alors ils ont sorti les grands moyens (le lapin fait 3 mètres de haut).

 

On ira manger à « Five Guys » aussi. Pourquoi ? Parce que tout simplement c’est le meilleur fast Food des USA ! Tout le monde le dit alors on a voulu tester. C’est sur, de dehors, ça paye pas de mine, on est loin du flashy de Mac Do ou de la petite rouquine de Wendys. Mais la bouffe ! Tu composes ton hamburger. Les toppings (ce que tu peux rajouter) sont gratuits, tu payes que la base. Mais surtout : tout est fait maison ! Les steaks, les frites (oui, ils coupent eux même les patates, ça parait dingue mais les frites sont faites à la main), tout est fait sur place, il n’y a pas de congèles, tout est frais… et cuit à l’huile d’arachide. Les cacahuètes, qu’ils n’utilisent pas pour faire l’huile, sont dans des tonneaux et on peut se servir gratuitement. Quand tu viendras nous voir, commande une « petite frite » parce qu’ils te rajoutent facile 2-3 poignées en plus. (selon les rumeurs y’en a un qui va ouvrir à Paris bientôt)

 

Mais la première chose qu’on fera… bon d’accord c’est Time Square. Bon la seconde chose qu’on fera c’est ce qu’on a fait aujourd’hui avec les enfants : High Line Park. Classé 7ème sur les 946 choses à faire à new York…et personne en parle. High line Park c’est une ancienne ligne de métro aérien à l’ouest de Manhattan…transformé en un immense park. La nature a repris ses droits et new York a donc décidé de laisser pousser l’herbe et d’en faire un immense park qui va de Gansevoort Street à la 34th (entre la 10 et la 12th avenue)  soit à peut prêt 2 bonnes heures… à marcher sur cette ligne de métro/park unique, coupé de la ville, reposant. C’est beau, calme, original, je le met dans mon top 5 des endroits que je préfère desormais dans cette ville, alors quand tu viendras nous voir on se fera tout le High Line park, mais en attendant, je te laisse découvrir les photos que j’ai prises aujourd’hui.

 

Et puis quand tu viendras nous voir… Sandrine et moi on aura du travail, et les enfants irons à l’école. Je le sais. On sait pas encore comment, on sait pas pourquoi, mais ça sera le cas. Des choses sont en train de se mettre en place. Je peux pas te raconter pour le moment parce que si ça n’aboutit pas, ça n’aura aucun autre intérêt que de nous faire mal…. et on a pas besoin de ça pour le moment. Pour le moment, tous les Lundis, on se lève en disant que cette semaine va nous apporter des bonnes nouvelles, et tout le reste de la semaine on se bat pour les obtenir. On ne lâche rien, et chaque semaine, malgré la difficulté, on se bat encore et on donne encore plus. Notre motivation est dans le fait d’offrir à nos enfants le rêve qu’on a dessiné pour eux, et de pouvoir souffler, enfin, un petit peu. Paradoxal non ? on travaille comme des fous pour pouvoir se reposer !  Sandrine répond à 70 annonces par jours, a en moyenne 2 entretiens téléphoniques par semaine. Quand à moi je continue de frapper à toutes les portes en ayant des rendez vous et en rencontrant des gens, tout en continuant mon stage avec un papy, toujours « surprenant » (la semaine dernière, il s’est endormi pendant une interview télé de son client, et il a été faire « la grosse commission » pendant qu’il était au telephone avec un autre client…. et que j’écoutait le tout d’un autre combiné…).  On aperçoit des choses, mais comme on en aperçu avant et qui, finalement ne se sont pas faites. On garde le moral. Mais c’est pour ça que volontairement , comme les photos de l’appart, on ne dit pas tout pour le moment. On en parlera quand on aura des réponses, qu’elles soient positives ou non. Là pour le moment, tu nous connais, tu sais qu’on travaille comme des fous. Et c’est tout ce que je te dirai pour le moment. C’est dur, une fois par semaine on craque, mais juste après on sèche nos larmes et on y retourne. On se défonce, parce qu’on sait que ça va payer à un moment. Et quand tu viendras nous voir, ça aura payé, et on rigolera de tout ça. On te la racontera cette putain d’histoire de fou qu’on est en train d’écrire !

Et quand tu viendras nous voir, ça nous feras du bien parce que tu nous manques. On regrette pas d’être parti, loin de là. Même si c’est dur c’est LA ville et LA vie qui nous correspond. C’est pas le fait de pas te voir qui nous manques (ça arrivait qu’on se voit pas toutes les semaines). C’est que toutes ces choses que je vis, que je vois, que je goutte, que j’entend que je respire et que je touche…J’ai envie de les partager avec toi. Alors excuse moi encore pour ces 2 semaines sans nouvelles, et en échange, promets moi que un de ces 4, tu viendras nous voir, pour vivre en vrai tout ce que je t’écris, et pour te raconter autour d’un bon café Starbuck, d’un bon coca ou d’un bon hamburger, cette folle aventure qu’on est en train de vivre.

 

A celui qui m’a lu

 

Rémy.S

 

P.S : un petit mot sur le Facebook, un partage, un commentaire… j’aime autant te lire que j’aime t’écrire.

Publicités
Catégories : Non classé

Navigation des articles

12 réflexions sur “Quand tu viendras nous voir…

  1. Margot BLANCHET

    On est Lundi cette semaine c est la bonne! Et quandvous aurez votre nouvel appart il faudra que tu me donne ton adresse, que je vous envoie notre fair part de mariage 😊

    On vous embrasse fort Margot&Pauline

    J'aime

    • On a décidé que cette semaine serait la « semaine des merveilleuses nouvelles ». On espère pouvoir vous en annoncer de belles. On se bat, on lâche rien. on est epuisé, mais on lâche rien. Si tu veux tu peux m’envoyer le faire part à l’adresse de « chez papy ». je te l’enverrai. Bises à vous 2

      J'aime

  2. hello la famille, les CV avance et partirons cette semaine, quelques souci d’impression mais tout est rentré dans l’ordre.

    Pleins de bisous à vous 4

    J'aime

    • plein de bisous à vous 2 et une immense merci Magali. Si je trouve mon agent artistique c’est grâce à toi. Je te devrai ma carrière. pas rien quand même !

      J'aime

  3. Famille MARCON

    Hello à tous les quatre,

    On sait que vous y arriverez, vous nous avez déjà épatés alors vous allez encore le faire. On a connu et connaissons encore certains aspects de ce que vous rencontrez (puissance – 10 bien sûr) mais on comprend.
    Allez, les cloches de Pâques vont vous apporter de bonnes choses en plus du chocolat et nous aurons de bonnes nouvelles.

    Bises, bises.
    Viviane, André,Lucile

    J'aime

    • On espère vous épater encore plus !!! et nous aussi on s’épate nous même. Merci pour votre message. gros bisous à vous

      J'aime

  4. Vincent et Elodie

    On pense bien a vous!!!! Merci pour ces nouvelles qui sont merveilleusement bien écrites …..et on croise les doigts pour que vous ayez que des news positives!!!!

    Bisous à vous 4

    J'aime

    • merci beaucoup. Comme je l’ai dit c’est super dur, mais on garde le moral et on se bat. Mais c’est surtout parce qu’on a des super potes qui nous soutiennent . Merci gros bisous à vous.

      J'aime

  5. Manon

    C’est promis… Je viendrai les vivre avec toi toutes ces aventures, comme on se l’est promis… !

    J'aime

  6. vivi

    Ba nous, comme on a kiffé new york, on viendra vous voir! mais quand votre rêve sera atteint! Pour deux raisons: 1- moi j’ai peur des bestioles, la souris passe encore (mais quand même), mais les petites bêtes (même si vous avez agi, j’ai peur qd même!)… ,2 – on a pas la tune pour venir, et le prochain projet c est le canada, en 2020.
    Bilan: vous avez au minimum, 8 ans pour fignoler tout ça et nous en mettre plein la vue !
    bises à vous et courage!

    J'aime

  7. vessylier

    Coucou,New York est une ville faite pour toi elle te ressemble: elle vie la nuit,elle vit à 100 à l heure,elle bouge tout le temps,et tout est à l’ extrême même Pâques et la saint Patrick. Tu es dans ton élément et je sais que tu resteras dans ce pays qui est si loin pour nous. Je t’embrasse très fort et je dis merci à Skype

    J'aime

  8. HELENE GEAY

    Je vous souhaite de réussir dans vos recherches, je pense bien à vous 4 et vous envoie de tendres baisers de Commelle. Bises

    J'aime

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :