Un jour à l’ambassade (ou mon premier pas aux USA…en France)

1450911743883

 

A celui qui me lit….

 

2 ans et 2 mois. Oui, c’est ça : 2 ans et 2 mois. c’est le temps écoulé entre le moment où j’ai vraiment pris la decision de partir, et notre rendez vous à l’ambassade. 2 ans et 2 mois pour préparer ce rendez vous le plus important de ma vie, celui qui me permettra d’obtenir le VISA, le sésame, la clé pour ouvrir la porte de cette aventure de dingue…. 2 ans et 2 mois attendre, a essayer de trouver la solution, et à ce préparer….

Et nous avons eu rendez vous.

Voici l’histoire du moment administratif le plus important et le plus étrange de toute ma vie.

La dernière fois que je t’ai parlé, on a avait tout quitté. Et oui ! Bye Bye Lyon, et bonjour la préparation  au départ dans la campagne stéphanoise au calme….et on en a besoin pour préparer notre départ. Parce que oui, on va pas à l’ambassade comme ça. L’Ambassade c’est l’endroit où les portes s’ouvrent…ou se ferment. Si L’Ambassade dit « non », alors tout ce qu’on a fait depuis  le début ne sert à rien et il faut tout recommencer à 0. Et ça, c’est même pas envisageable.  Alors on a fait ce qu’on fait depuis le début : on a posé des questions, on a appris beaucoup de choses , et on s’est préparé.

Tout a commencé quand Parenthèse m’envoie mon « kit » du J1 (mon visa) à savoir :

  • mon DS2019 (rempli par Parenthèse et le CIEE qui confirme que mon stage est approuvé, que tout est OK)
  • le DS2019 de mes J2 (femme et enfants)
  • Les certificats d’assurances
  • le DS2072 (mon training plan qui dit ce que je vais faire là bas)
  • un guide pour les expatriés , les démarches à faire une fois là bas
  • mon forfait téléphonique américain offert gracieusement par Parenthèse avec appel illimité aux USA (quand je vous ai dit qu’ils étaient géniaux ces gens là)

Et là, commence 3 semaines de galère que je vais appeler : « Nous VS L’ambassade américaine »

  1. Le DS160

Le DS160 est un document a remplir en ligne, et c’est une fois ce document que l’on peut prendre rendez vous à l’ambassade américaine. Et ben…arme toi de patience, et prend du café ! parce que nous en plus, on en a remplis 4 ! Et oui, 1 pour chaque membre de la famille avec 15 pages de renseignements allant des noms prénoms etc… aux contacts en cas d’urgences, ce que l’on va faire aux Etats-unis, le chargement des photos au format correct, remplir environ 20 fois par formulaire sa date de naissance et celle de sa famille, sans oublier à la fin environ 5 pages où on vous demande de dire si oui ou non :

  • vous êtes un meurtrier
  • si vous avez élevé vos enfants pour en faire des soldats
  • si vous savez utiliser des explosifs
  • si vous avez été arrêté pour traffic de drogues
  • si quand vous pissez à côté de quelqu’un vous regardez
  • si vous préférez les BN ou les choco Prince
  • si vous trouvez vous aussi que les Dragibus n’ont pas tous le même
  • si la toupie tourne à la fin de Inception

Bref, des questions où tu dois prouver que tu viens aux USA avec un casier judiciaire aussi vierge que Dora L’exploratrice. ça nous a pris 4 heures ! 4 heures pour tout remplir.

    2. Ensuite on s’inscrit Pour prendre rendez vous.

Rendez vous sur le site de L’Ambassade Américaine pour prendre rendez vous….non sans avoir avant payé vos Visas, et comme depuis le début je joue la transparence sur ce blog, sache que nous avons déboursé 160 euros par Visa. Ouch ! ça fait mal quand même. Et une fois que tout est payé, que tu as rentré le numéro du DS160 rempli avant, tu peux avoir enfin accès au Calendrier pour choisir la date.  du rendez vous. Nous avons opté pour le 22 Décembre pour avoir le temps de réunir les papiers nécessaire, et de préparer notre voyage….

Car première surprise :  Nos enfants de 1an et demi et 4 ans sont obligés de venir (depuis les attaques terroristes, les américains sont un peu plus méfiants et veulent voir tout le monde.)

 

  3. La course au justificatifs

Une fois le rendez vous pris, L’Ambassade américaine nous écrit pour nous confirmer le rendez vous et nous dire que nous devons, en plus des documents que nous avons déjà, leur présenter :

  • un justificatif financier précis sur comment nous allons vivre là bas. Nous devons avoir des garants et prouver que nos garants ont de l’argent et qu’ils vont nous donner 1000$ par mois et par personnes.

Nous allons passer plusieurs semaines a demander à nos « faux garants » leurs fiches de paies, impôts etc… et des certificats sur l’honneur comme quoi ils vont nous donner cet argent.

  • Des preuves de nos attaches en France et des justificatifs prouvant que nous allons bien rentrer.

QUOI ? Le problème c’est que…ben….on compte pas rentrer ! Mais les américains ne veulent pas qu’on s’installe. Si on s’installe, c’est pas pareil. Mais ils ne veulent pas qu’on parte dans ce but, sinon : retour à la case départ. Et les règles sont très stricts : un Visa J1 c’est un Visa temporaire qui dit donc : retour en France. St leur dire « ben…je sais pas moi vous savez je vis au jour le jour, je verrai » tout comme leur dire « heu, les Mickeys ? vous croyez vraiment que je pars avec 2 enfants pour seulement 9 mois ?« ….. et ben ça va pas passer.

Nous allons passer 3 semaines a préparer des « preuves » :

  • livret de famille (nos parents sont ici et on les aime et ils sont vieux en plus alors….)
  • facture de téléphone (on a encore notre forfait !!!)
  • remettre a jour l’auto-entreprise de mon épouse  (elle a son entreprise !  on doit revenir)
  • et un grand merci a mes amis qui ont « engagé » l’entreprise de mon épouse pour bien montrer que du travail nous attendait en France à notre retour

sans oublier encore des photos d’identité que je fais faire par Patrick, un ami et meilleur photographe de toute la région stéphanoise.

3 semaines ! 3 semaines de mail de copies, de photocopies, a réunir tout ça dans un dossier gros comme ma…. fille ! Mais si il manque un truc, UN seul document…on aura tout fait pour rien…et on devra repayer les Visas pour retenter de les avoir !

On est parti à Paris le 19 Décembre, et le 22 Décembre , alors qu’on avait rendez vous à 10h, nous sommes arrivés à L’Ambassade à 9H30.

 

Et je tiens maintenant à te préciser que tout ce que je vais te raconter est vrai, pas exagéré, totalement vrai. D’habitude, ça ne se passe pas comme ça.Mais pour nous…ça c’est EXACTEMENT passé comme ça.

 

L’Ambassade, c’est ça :

1450911469709

A 2 pas des Champs-Elysées, l’ambassade Américaine c’est cette jolie petite maison. à gauche, le truc vert, c’est la tonnelle sous laquelle on te fouille limite jusqu’à prendre ta température. Mais…on en est pas encore là.

Arrivé 9H25, on nous fait attendre….sur le trottoir d’en face, le temps de finir de fouiller et inscrire les gens qui ont rendez vous à 9H30. Pour 10h pour le moment, il y a nous, et devant, un jeune étudiant. 15min plus tard, y’a 20 personnes derrière nous ! (l’ambassade dit de ne pas arriver en avance…ben c’est pas vrai). On est donc 2ème pour les rendez vous de 10h. Après la fouille des sacs, détecteurs de métaux etc… nous entrons dans le premier bâtiment…où ils nous suppriment  tout ! Nous sommes venus avec nos telephones, nos tablettes (pour occuper nos enfants parce que vu le monde, ce qu’on nous a dit et ce qu’on a lu sur les blogs, on en a au moins pour 3h minimum)…Mais ils gardent tout , meme les clés de voiture les stylos etc.. Nous ne pouvons garder que nos documents et la poussette. Et ben l’attente avec 2 enfants va être super….longue !  et ils ont supprimés les gouters des enfants au cas où on voudrait agresser quelqu’un à coup de cake à la fraise (et là ils sont con, parce que quand ma fille va réclamer à manger et qu’elle a pas son cake,, là, elle peut tuer quelqu’un)

Nous entrons et voyons des gens assis, attendant devant un écran qu’on les appelle….On croise un couple avec une petite fille qui repartent, et elle dit à ses parents « maman ? Pourquoi on a pas nos Visas ? Pourquoi ça a pas marché ? »… Là, on flippe. Pour l’attente, et parce que va falloir être bon. Rien n’est gagné. Ona un entretient à passer, en anglais, justifier de l’argent, de notre retour, de pourquoi on part… ça va être chaud.

devant nous : 15 caisses façon caisse de gare, des gens derrière des Plexiglas, et une file d’attente en serpent avec au moins 30 personnes… et là…. une femme de l’ambassade nous dit « attendez ! vous êtes une famille avec des enfants, vous passez devant les autres, vous êtes en priorité« . Et là, elle ouvre la file d’attente et nous met devant…et nous voilà au premier guichet, avec un mec qui nous demande nos documents, mes empreintes, celles de ma femme, me fait des blagues sur ma date de naissance (je suis du 31 Décembre)…et nous dit de passer directement à un autre guichet pour le « fameux entretient » où nous devons présenter nos documents et répondre correctement aux questions.

Mais on passe encore devant tout le monde ! pas le temps de réfléchir, on arrive devant cette femme qui me parle en anglais :

  • Bonjour? Quel est la durée de votre Visa ?

Moi : heu….9 mois.

  • Qu’est ce que vous allez faire ?

Moi : un stage en art management

  • il est pas payé. Comment vous allez subvenir à vos besoin ?

Moi : Ben J’ai de l’argent de côté et on a des garants

Elle reprend mes empreintes.

  • OK, vos visas sont approuvés, vous les recevrez par la piste dans 3 jours.

 

ET…VOILA ! Pas de documents à présenter, pas plus de justificatifs,  pas de questions pièges, pas de mensonges à dire….rien du tout !  Et Nous sommes passés devant tout le monde ! Nous avions rendez vous à l’ambassade à 10h00, nous en sommes sortis avec nos visas….à 10h05 ! Voilà. c’est…tout ? 2 ans de combats pour obtenir nos Visa de la manière la plus simple et la plus rapide….c’était le moment administratif le plus  sympa et court de toute ma vie ! 10 minutes ! 10minutes et 3 questions. c’est tout. Et nous avons nos Visas.

Quand tu entres à l’Ambassade américaine, tu es sur le sol américain. Mardi dernier j’ai passé 20 minutes aux USA, et ces 20 minutes ont été les 20 plus belles minutes depuis le début de ce projet. Parce que pendant 20 minutes, tout s’est bien passé. J’ai eu un peu de chance, mais je n’ai pas eu à faire plus que ce que j’étais censé faire. J’ai juste eu à être moi même, à avoir confiance en moi.  C’était simple. J’étais préparé, j’avais assuré mes arrières….et tout c’est très très bien passé.

ça y est. Les Etats-Unis d’Amérique m’ouvre les bras pour 9 mois. Le rendez vous à l’ambassade était le boss à la fin du premier niveau, la fin de  la saison 1, le dernier chapitre du premier tome. 2 ans et 2 mois pour les obtenir, et on les a eu. Nous partons. Je pars. Et rien ne pourra désormais me retenir. Rien ne va se mettre entre mon rêve et moi. On l’a fait. On les a. Prochaine étape ? Arriver là-bas…et rester.

Et je vais le faire ! Oh oui je vais le faire !

Et tu sais ce qui a de plus dingue ? C’est la dernière fois que je t’écris de France. C’est fou ça hein ? Le prochain article, je l’écris de là-bas. Et ça…j’arrive toujours pas à le réaliser. Et pourtant….ça y est. J’ai le visa. Je m’en vais….Enfin !

 

A celui qui m’a lu.

 

Rémy.S

Publicités
Catégories : Non classé

Navigation des articles

Une réflexion sur “Un jour à l’ambassade (ou mon premier pas aux USA…en France)

  1. JOELLE

    il n’y a pas un mot qui peut exprimer le bonheur que j’ai ressenti quand tu m as appelé pour me dire que vos visas étaient accordés et je suis très heureuse que tes visas soient maintenant entre vos mains

    J'aime

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :